Quand la chaleur de nos sentiments nous protège du froid…

Une étreinte, une main qui se pose sur une épaule, un simple effleurement, ces simples attouchements, au-delà du sentiment de bonheur et de bien-être qu’ils suscitent de manière consciente, diminuent notre tension sanguine, ralentissent notre rythme cardiaque ainsi que le niveau de cortisol (hormone du stress) et libèrent des hormones de bien-être par la stimulation de notre hippocampe à l’intérieur de notre cerveau.

Ces simples gestes stimulent nos défenses immunitaires, et contribuent à nous protéger, d’après une récente étude, aux virus de la rhino-pharyngite, entre autres…

La pudeur nous amène parfois à masquer nos sentiments, à réfréner nos envies de contacts physiques avec nos proches. C’est un tort. Osez vivre l’amour qui est en vous, allez vers les autres, et ne vous retenez pas d’un câlin. Non seulement vous en retirerez un bien-être évident, mais en plus, vous contribuerez à la bonne santé de la personne, tout en lui procurant des hormones de bonheur.

N’hésitez plus, lancez vous…

Je vous souhaite Bonheur et Santé

 

Laisser un commentaire